mercredi 12 mai 2021

La filière veut des dispositifs d’aide jusqu’à fin 2021

L’Unimev (Union Française des Métiers de l’Événement) s’est mobilisé depuis le début de la crise pour défendre les intérêts de ses adhérents et plus largement de l’événementiel professionnel français. Pour l’association, il est important que le gouvernement soutienne la filière le temps de la reprise, pendant encore plusieurs mois.


Le 29 février 2020, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, annonçait l’interdiction des rassemblements de plus de 5000 personnes. D’autres mesures suivront, qui conduiront à des annulations en cascade de tout type d’événement professionnel, du salon au séminaire d’entreprises, jusqu’à l’arrêt total de l’activité « en présentiel » de la filière. Très vite, le secteur doit gérer reports, annulations et basculement de certains événements en digital.
Plus d'infos »

mercredi 5 mai 2021

Evénementiel : le retour prochain des séminaires amorce la relance

La reprise des séminaires semble en bonne voie avec la réouverture des restaurants d'hôtels le 19 mai
Les restaurants d'hôtels, qui vont rouvrir leurs portes d'ici le 19 mai, devraient permettre de répondre à la demande, déjà vive, de séminaires.

Cet été, les événements d'entreprises et les congrès suivront. Les foires et salons attendront plus logiquement septembre.



Article paru sur https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/marketing-vente/0610947411620-evenementiel-le-retour-prochain-des-seminaires-amorce-la-relance-343424.php 

C'est peut-être un détail pour vous, mais pour les professionnels de l'événementiel, il veut dire beaucoup : à partir du 19 mai, les résidents des hôtels pourront prendre leurs repas dans le restaurant de l'établissement et non plus dans leur chambre. « Cela signifie que l'on peut faire repartir les séminaires. Or nos clients sont très demandeurs, notamment d'opérations de team building après des mois en télétravail », note le président du directoire de Hopscotch Group, Frédéric Bedin.

Dès le 19 mai, ce ne devrait pas être plus de 6 convives par table a priori, comme pour les terrasses des restaurants, et à partir du 9 juin probablement la même jauge de 50 % que les salles de restaurant.

Des modalités encore à préciser avec le Pass sanitaire

Le 9 juin, c'est justement la date annoncée par le président de la République Emmanuel Macron pour la réouverture des foires et salons, avec 5.000 personnes maximum et un pass sanitaire, les jauges autorisées et la possibilité de restauration debout restant à définir.

Puis le 30 juin devrait sonner la fin des limites de jauges, selon la situation localement, avec toujours le maintien des gestes barrières, de la distanciation sociale et du pass sanitaire pour tout événement de plus de 1.000 personnes.

Peu de salons avant septembre
Mais « le gouvernement doit considérer que l'activité foires et salons ne reprendra qu'à partir de septembre et que les aides devront durer jusqu'à la fin de l'année pour tenir compte du rythme de production d'un événement », estime Frédéric Pitrou, délégué général d'Unimev qui fédère le secteur.




samedi 6 mars 2021

Le poids du secteur événementiel par Unimev 


Dans une récente publication, l'Union française des métiers de l'événement (Unimev) rappelle de façon claire et détaillée le poids du secteur de l'événementiel en France, à l'heure où sa situation n'a jamais été aussi désastreuse. Une mine de chiffres et d'informations, pour les territoires et leurs professionnels.



Le poids du secteur événementiel détaillé par Unimev

Selon le délégué général d'Unimev, Frédéric Pitrou, les revenus de l’industrie événementielle mondiale pour 2020 ont chuté de 68 % par rapport à 2019. En France, les entreprises d'événementiel seraient à plus de 80% de pertes de chiffre d’affaires.

C'est dans ce contexte désastreux que la fédération des métiers de l'événement a publié un "manifeste" visant à rappeler toute l'importance (économique, territoriale, etc.) de la filière et son effet d'entrainement sur le reste de l'économie.
 
Plus d'infos »